12 Maison Bone – Heimathaus

Annostraße 3

Le bâtiment classé a été érigé par le couple Mathäus Bone et son épouse Elisabeth, née Cramer, après le grand incendie de la ville en 1838. Ce fut la maison parentale du plus célèbre des fils de Drolshagen, le pédagogue et rénovateur des chants catholiques allemands, le professeur Heinrich Bone. Pendant plus de 150 ans, se trouvait ici une auberge, d'abord Bone, puis Alterauge "Baron". L’association "Heimatverein für das Drolshagener Land" a acquis et rénové le bâtiment et a inauguré la maison du patrimoine.

Mathäus et Elisabeth Bone qui construisirent la maison et qui l’exploitèrent comme ferme et auberge, donnèrent une formation académique à leurs deux fils : Karl Bone  étudia le droit et  devint juge de district, Heinrich Bone  étudia la philologie, la philosophie et la théologie à Bonn et  devint en 1839 professeur de lycée à Düsseldorf, puis à Cologne. Six enfants sont issus de son mariage avec Christine Schmitz en 1840. Sept ans plus tard, il devint professeur supérieur à la Ritterakademie de Bedburg, où le ministre prussien de la Culture lui accorda le titre de professeur en 1850.

Gasthof Bone en 1958 (Abb.: Stadtarchiv Drolshagen, Sammlung Felix Stahlhacke)

  

À Bedburg, il  publia le livre de chants et de prières "Cantate !" qui comptait plus de 400 cantiques, dont ceux qu'il a composés lui-même "Großer Gott wir loben dich" et "Maria, breit den Mantel aus". Il a également écrit neuf livres de lecture qui ont été imprimés en grand nombre, ainsi que des textes lyriques. Heinrich Bone  devint ensuite directeur du lycée Petrinum à Recklinghausen pendant 3 ans et enfin directeur du lycée de Mayence où il mourut en 1893.

Par héritage, la propriété Bone passa à Auguste et Rudolf Alterauge (appelé "Baron"), qui poursuivirent l'agriculture et la restauration. Leur fils Rudolf et sa femme Hilde construisirent une ferme à l’extérieur de la ville sur le Papenberg. En 1993, ils vendirent le Gasthof Bone à l’association Heimatverein für das Drolshagener Land. Le Heimatverein l'a transformée en Heimathaus. La maison est ouverte au public comme lieu évènementiel. Elle abrite également la bibliothèque publique "Buchstube Heinrich Bone".

 Heimathaus aujourd'hui

Abb.: Stadtarchiv Drolshagen, Sammlung Felix Stahlhacke

Retour à l'aperçu