07 Monastère Cistercien

 Jourer Platz 1

C'est le reste de l'ancien monastère fondé au 13ème siècle. Il se trouvait à l'extérieur des murs de la ville construits dans les années 1470. Depuis 1770 environ, une église appartenait au monastère. En 1802, après des siècles d'appartenance à Kurköln, notre région fut annexée au Grand-Duché de Hesse-Darmstadt, le monastère fut dissous et démoli, seul ce bâtiment a subsisté. Le monastère démoli est représenté en rouge.

La première mention du monastère dans des documents remonte à 1235 et fut faite par le couple fondateur, le comte Heinrich III von Sayn et son épouse Mechtheld, née von Landsberg. Le 13ème siècle fut une période de construction active, soutenue par les princes de l'église de Cologne. Après les troubles de la guerre de 1618-1648, le monastère avait atteint sa plus grande expansion. L'aile supérieure bordait l'enceinte de la ville, l'aile inférieure s'étendait au-delà de l'enceinte jusqu'au clocher de l'église, par lequel les moniales accédaient à la galerie qui leur était réservée. Le cloître était adossé au mur de la ville. Vers 1770, une partie de l'aile ouest fut démolie et une église séparée aux dimensions intérieures de 22x9,5m  fut construite pour les religieuses. Au cours de la sécularisation, le monastère fut dissous en 1803 et démoli dans les années 1820, de même que l'église nouvellement construite. Seule l'aile sud-est existe encore aujourd'hui.

 

 

 

Abb.: Stadtarchiv Drolshagen, Sammlung Felix Stahlhacke

Retour